ÊTRE UNE MOUCHE

UNE MOUCHE

 

Il y a un lieu, du temps et un horizon qui ondule, vers lequel nous regardons ensemble. Nous formons un grand bras au bout duquel une main se sert de ses doigts pour indiquer une direction. Nous passons notre temps à discuter de

 

ce que nous avons fait,

ce que nous n’avons pas fait,

ce que nous aurions pu faire,

ce qu’il reste à faire,

ce que nous laisserons en plan.

 

DEUX MOUCHES

 

Notre conversation forme un brouhaha qui est

 

brouhaha gatineau

brouhaha définition

broue pub brouhaha rosemont montréal, qc

brouhaha pub humour

broue pub brouhaha ahuntsic montréal, qc

brouhaha 7 lettres

5860, avenue de lorimier

brasserie brouhaha

 

la matière même de nos projets.

 

TROIS MOUCHES

 

 

Nous sommes une grande pieuvre d’écriture.

Les bras comptent plus que les têtes pour

 

copier             ce qu’on copie

couper            ce qu’on coupe

coller               ce qu’on colle

monter            ce qu’on monte

disposer          ce qu’on dispose

déplacer          ce qu’on déplace

détourner        ce qu’on détourne

mixer               ce qu’on mixe

pirater             ce qu’on pirate

arranger           ce qu’on arrange

ajuster             ce qu’on ajuste

sampler           ce qu’on sample

enregistrer       ce qu’on enregistre

transcrire        ce qu’on transcrit

réécrire            ce qu’on réécrit

documenter     ce qu’on documente

archiver           ce qu’on archive et

 

faire                des confettis

réunir              des miettes

coller               des morceaux

assembler       des parties

joindre            des bouts

monter            tout

 

les confettis,

les miettes,

les morceaux,

les parties,

les bouts ensemble.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *